Quelques dates importantes pour bien comprendre l’histoire du vin au Portugal

 


L’histoire du vin au Portugal débute 2000 ans avant J.-C. Ce sont les Tartares qui plantent les premières vignes dans les vallées du Taje et du Sado.

 

  • Au 10ème siècle avant J.-C., les Phéniciens introduisent de nouvelles variétés de raisins et prennent le contrôle du commerce du vin.

 

  • Vers le 7ème siècle avant J.-C, les Grecs s’installent dans la Péninsule Ibérique et modernisent la culture de la vigne.

 

  • Entre le 6ème et le 2ème siècle avant J.-C, les Celtes puis ensuite les Romains contribuent également à la modernisation de la culture de la vigne au Portugal. Après la chute de l’Empire Romain, les civilisations qui se succèdent continuent la production du vin.

 

  • Vers 1450, le vin est devenu le produit le plus exporté. Les caravelles des grands explorateurs du 15ème et du 16ème siècle emportent toujours du vin dans leurs cargaisons.

 

  • Au 17ème siècle des négociants Anglais découvrent un vin qui a la particularité d’être additionné d’eau de vie. Le goût particulier de ce vin rencontra un succès en Angleterre. Le Porto venait de naître.

 

  • En 1756 le vin de Porto est déjà très renommé mondialement et on nomme la première région viticole du monde à avoir été délimitée : la région du vin de Porto, le Haut-Douro.

 

  • En 1703, le traité de Methuen, ouvre le commerce entre le Portugal et l’Angleterre, créant des conditions exceptionnelles pour l’exportation du vin portugais en Angleterre. Ce traité est né lors du conflit franco-anglais. Il était plus patriotique pour les Anglais d’afficher une bouteille portugaise à table qu’une bouteille française.

 

  • Au 19ème siècle, le Phylloxera détruit une grande quantité de vignes. À la fin de ce siècle s’ensuit un lent redémarrage de la production viticole.

 

  • Au 20ème siècle, plusieurs nouvelles régions viticoles apparaissent et plusieurs sont délimitées en 1986 suite à l’adhésion du Portugal à l’Union Européenne.

 

Le Portugal est principalement réputé pour ses vins de Porto. Or, depuis quelques années, plusieurs producteurs ont modernisé leurs méthodes de vinification et produisent des vins dont la qualité ne cesse de s’améliorer. Auparavant un peu lourdauds, les vins rouges du Portugal offrent de plus en plus de fraîcheur et de souplesse. Malgré la popularité des cépages internationaux tels le Cabernet Sauvignon et le Merlot, les producteurs portugais ont préservé l’authenticité de leurs vins et utilisent principalement des cépages autochtones tels que Tinta Roriz, Touriga Franca et Touriga Nacional.
Le vignoble portugais s'étend sur plus de 200 000 hectares répartis dans plus de 300 000 exploitations viticoles. La superficie totale des vignobles du Portugal représente près de 3% du vignoble mondial, soit le 8ème rang des pays producteurs.
Les principales régions viticoles se situent dans le Nord et le Centre du pays : Estremadura, Douro, Minho, Alentejo, Terras do Sado, Beiras, Bairrada et la région de Dao.